Maison de Rohan Rédaction


...Début des Maison de Rohan Rédaction...

..La maison de Rohan est une famille subsistante de la noblesse française, originaire de Bretagne, où elle tient son nom de la terre de Rohan, dans le Morbihan. Elle est issue en ligne agnatique des vicomtes de Porhoët, dont la filiation suivie remonte à 1028. Elle fut au Moyen Âge l'une des familles les plus puissantes du duché de Bretagne. Elle a formé plusieurs branches dont seule subsiste la branche de Rohan-Rochefort, ducs de Montbazon, ducs de Bouillon et princes autrichiens de Rohan, établie au début du XIXe siècle en Autriche,. ..À la suite de son alliance en 1645 avec Marguerite de Rohan, fille unique d'Henri II de Rohan, premier duc de Rohan (mort en 1638 sans postérité mâle), Henri Chabot, descendant de la branche aînée de la famille de Chabot, originaire du Poitou, fut créé duc de Rohan en 1648 et autorisé à substituer à son nom celui de Rohan-Chabot, donnant ainsi naissance à la famille de Rohan-Chabot,. ..La maison de Rohan tire son nom du breton Roch'an (« petit rocher »), nom du lieu sur le site de Castel-Noec (aujourd'hui Castennec) en Bieuzy où le Blavet forme autour d'un promontoire rocheux un méandre. L'éperon, orienté N-S et long de 900 m, culmine à 75 m, soit 40 m au-dessus du fleuve. Bénéficiant de cette situation favorable, il a alors connu une permanence de l'habitat depuis le second âge du Fer jusqu'à la période médiévale.


...Milieu des Maison de Rohan Rédaction...

..Cette branche de Rohan-Guémené a fait en 1782 une banqueroute de 33 millions de livres en la personne d'Henri-Louis-Marie de Rohan et de son épouse, Victoire de Rohan. Elle subsiste aujourd'hui dans son rameau de Rohan-Rochefort. ..Rameau issue de la branche des Rohan-Guéméné (avec Charles de Rohan-Guémené dit « Charles de Rohan-Rochefort » (1693-1766) qui prit le titre de prince de Rochefort. ..Cette ligne de Rohan-Rochefort fixée en Autriche depuis le début du XIXe siècle, puis aussi en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, est aujourd'hui la dernière branche subsistante de la maison de Rohan. ..Elle réunit les titres authentiques de duc de Montbazon (France 1588), duc de Bouillon (1816) (congrès de Vienne), prince de Rohan et du Saint-Empire avec le prédicat d'altesse sérénissime (Durchlaucht), confirmé en 1808 par lettres de grande naturalisation, par l'empereur François Ier d'Autriche pour tous les membres de la famille. ..Le chef de la Maison était membre héréditaire de la Chambre des Seigneurs d'Autriche. ..Branche issue des Rohan-Guéméné en 1630, les terres de Soubise en Poitou (aujourd'hui Soubise (Charente-Maritime), et le Parc-Soubise, à Mouchamps en Vendée), provenant des Rohan-Chabot par mariage.


...Fin des Maison de Rohan Rédaction...

..« A plus » (cri de guerre qui peut signifier « sans plus », à savoir sans supérieur, rappelant la prétention des Rohan à être la deuxième famille de la noblesse bretonne après la famille ducale, ou « encore au-delà », ce qui serait une invitation au surpassement permanent de soi) est la devise personnelle d'Alain IX de Rohan, souvent attribuée à l'ensemble de la maison. Elle est symbolisée par la lettre A surmontée d'une couronne ducale qui accompagne les macles du blason. ..Une autre devise apocryphe, modelée sur celle des seigneurs de Coucy, est souvent attribuée aux Rohan : « Duc je ne daigne, Roi je ne puis, Prince de Bretaigne, de Rohan je suis » (plus couramment : « Roi ne puis, duc ne daigne, Rohan suis »). Sur ce modèle, Roland Barthes se laissera aller à badiner : « Tout écrivain dira donc : “Fou ne puis, sain ne daigne, névrosé je suis.” ». ..Également : « Plutôt la mort que la souillure » i.e. « Potius mori quam foedari » qui est la devise des anciens ducs de Bretagne dont les Rohan sont les héritiers présomptifs depuis 1532 et le traité d'"Union perpétuelle" de la Bretagne et de la France. ..La famille de Rohan porta d'abord les titres féodaux de vicomte de Porhoët puis de Rohan et reçut les titres suivant : ..Ses diverses branches prirent les titres de prince de Léon, prince de Montauban, prince de Rochefort etc. sans que ces titres ne fissent l'objet d'un création authentique.


Embaucher un Écrivain Login et Télécharger 2433 mots (6,1 pages)

Vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez?

Nous écrirons pour vous un essai sur un sujet donné pour 3 heures

Commandez!

Our Services

Ajouter Votre commentaire

Essais connexes

Anne de Bretagne Rédaction

Volume consacré à Anne de Bretagne ; .Le plan routier breton proposé par le Celib dans le cadre du deuxième plan français d'aménagement du territoire est mis en place par le comité interministériel d'aménagement du territoire du 9 octobre 1968, qui valide la création d'un réseau à quatre-voies moderne, sans péages, destiné à compenser la géographie péninsulaire bretonne.Anne de Bretagne, souveraine du Duché, et Louis XII souverain pour le Royaume de France signent le contrat de mariage de la reine qui est une union personnelle entre les 2 Couronnes, Ducale et Royale, par la rédaction de 2 Actes, — 2 lettres ; une publiée le 7 pour le mariage, 5 clauses, et l'autre publiée le 19 janvier 1499 traité des généralités du Duché comprenant 13 ...


4511 mots (11,3 pages)
Histoire de la Bretagne Rédaction

Il doit cependant composer avec la maison de Rennes qui contrôle le nord de la péninsule.Le pouvoir ducal peut alors s'appuyer sur une petite noblesse qui lui est fidèle, ainsi que sur un peuple soutenant plutôt la politique d'indépendance, mais doit faire face à une aristocratie qui ressent mal le renforcement de la maison de Montfort.À la mort de Barbetorte en 952, une période instabilité s'ensuit et, dès 979, Conan Ier de Bretagne (de la maison de Rennes) peut se présenter comme duc de Bretagne, avant de mettre la main sur le comté de Nantes en 988 (mais sans acquérir celui de Cornouaille)...La maison de Cornouaille s'impose à la tête du duché de 1066 à 1166.Alain Barbetorte, chef de la maison de Nantes et de la maison de Cornouaille,...


26774 mots (66,9 pages)
Château de La Bourdaisière Rédaction

Composé de parterres de dahlias de 210 variétés différentes traités par massifs de couleurs, il permet de découvrir la diversité de cette fleur...Cette ferme de 1,4 ha en agroécologie, créée en 2013 par Louis Albert de Broglie et Maxime de Rostolan, vise à expérimenter des méthodes de permaculture en s'appuyant sur l'expérience de la ferme du Bec Hellouin, pour permettre leur déploiement dans l'agriculture, avec pour principal objectif de: "prouver que l’agroécologie est plus rentable et plus durable que l’agriculture conventionnelle et savoir quel revenu un agriculteur, avec trois salariés, peut générer sur un peu plus d’un hectare cultivé selon les méthodes de la permaculture et du biomimétisme...Dessiné par le paysagiste Louis Bene...


1696 mots (4,2 pages)
× Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En continuant, nous supposerons que vous êtes d'accord avec notre politique de cookies

Connectez-vous avec les médias sociaux